AT mémento

Référence : Mémento 1987
 
ANALYSE TRANSACTIONNELLE

Fondée par Eric Berne en 1960
 
Tout être humain a une valeur positive, qui peut être développée.
Psychologie de la croissance humaine fondée sur la responsabilité, la confiance en soi, l’autonomie.
1          Les trois états du moi
A chaque instant, une personne pense, sent et agit dans l’un ou l’autre de ses état du moi :
Etat                Domaine         Contenu          Rôle
P         Parent           Appris              Normatif          Solutions
A         Adulte           Pensé              Objectif            Comprendre
E         Enfant           Senti                Affectif              Besoins
 
Dynamique
Suivant les circonstances dans laquelle se trouve une personne, chacun de ses états du moi sera plus ou moins activé et commandera plus ou moins sa conduite. Une personne est affectivement équilibrée lorsqu’elle est capable d’investir l’état du moi qu’elle a choisi comme le plus adapté à la situation. Dysfonctionnements dans le cas contraire.
 
Réponse juste
L’adulte au contrôle peut s’exprimer par l’Adulte, le Parent ou l’Enfant. Le comportement et les actes paraissent bien adaptés, intègrent les informations extérieures, les sentiments et besoins de l’Enfant, et les valeurs intériorisées du Parent.
 
Contaminations ou exclusions
Si trop Parent : décalage (sermonneur), crises (autoritaire).
Si trop enfant : instabilité, insécurité (sans limite).
 
Symbiose
Les contaminations et exclusions se complètent entre deux personnes : arrangement tacite. Une chaîne hiérarchique en entreprise représente un étalement de la symbiose.
2          Les transactions
Les transactions sont des unités de communication, échange bilatéral entre deux état du moi..
 
Transactions aisées : parallèles (l’état du moi sollicité, répond à l’état du moi qui a émis).
Transactions rompues si croisement : un autre état du moi que celui sollicité réagit.
Transaction piégée : si deux messages en même temps à deux niveaux différents (sous entendu).
Transactions tangentielles : si la réponse est à côté (pour éviter une situation inconfortable).
 
Les positions de vie à adopter : gagnant (soi) OK+ / gagnant (l’autre) OK+. Entre 3 et 5 ans, nous adoptons une position de vie qui détermine ensuite la façon dont nous voyons les autres. Ensuite, notre finalité est de nous conforter dans la position de vie adoptée.
 
Sentiment parasite, racket
Comportement répétitif pour obtenir de façon indirecte des signes de reconnaissance.
Les trois rôles du triangle dramatique
Persécuteur  (Parent Normatif, autoritaire)                                
Sauveteur      (Parent Nourricier, secourable)
Victime          (enfant rebelle/soumis – adapté, fripon - impuissant)
 
La collection de timbres
On collectionne les émotions pas exprimées, jusqu’au jour ou on liquide tout… On justifie un comportement dont on refuse de prendre la responsabilité.
 
Les élastiques
Un sentiment ancien revient dans une situation qui s’apparente à celle de son origine. La conscience de la réalité présente est déformée.
3          Jeux psychologiques
Série de transactions complémentaires piégées progressant vers un dénouement prévisible et désagréable.
4          Le scénario
Le scénario est un plan de vie continu, formé et décidé dans la petite enfance (5 ans) sous la pression parentale, et qui dirige les comportements d’une personne dans les aspects les plus importants de sa vie. Appropriée au contexte au moment de la décision, elle préside ensuite alors que plus rien ne le justifie.
5          Contrat de changement
Contrat de changement positif : je suis seul responsable de ce que je sens, pense, fait… Les autres sont seuls responsables de ce qu’ils sentent, pensent, font…
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :